top of page
Rechercher

ACCOMPAGNER LES PERSONNES AGEES PRESENTANT DES TROUBLES PSYCHIQUES

Dernière mise à jour : 31 juil. 2023


Repérer les signes révélateurs de la souffrance psychique chez les sujets âgés. Identifier les facteurs de risques de la souffrance psychique chez le sujet âgé . Utiliser des modes de communication adaptés aux profils des patients ou résidents. Utiliser des modes de communication adaptés aux profils des patients ou résidents âgés.


ACCOMPAGNEMENT DE PERSONNES AGEES

Le vieillissement est un processus constant. Il débute bien avant la vieillesse, qui est son

aboutissement. Il est lié à l’âge chronologique, mais surtout à la culture et à l’époque.

C’est un processus spécifique à chaque personne. Socialement, il reste trop assimilé à

une régression.

En d’autres termes, définir le processus de vieillissement est un exercice complexe. Il

nous paraît utile, à des fins pédagogiques, de représenter son développement à travers

plusieurs facettes susceptibles d’appréhender la globalité de la problématique

physiologique, qui aboutit à la vieillesse, puis à la dépendance.

Il s’agit en premier lieu des paramètres cognitifs comme le ralentissement, la réduction

des ressources et la dysexécutive. En deuxième partie sont présentés certains

caractères génétiques, psycho-motivationnels, environnementaux qui peuvent influencer

le comportement et les apprentissages. Le dernier chapitre illustre l’impact de tout cela sur

les activités de la personne âgée en situation de risque de dépendance, conséquence

d’un processus de désadaptation psycho sociale, et/ou à la maladie d’Alzheimer et/ou à

d’autres maladies apparentées.

Toute intervention thérapeutique portant sur le comportement de la personne âgée se voit

ainsi nourrie de théories qui vont aider le clinicien à appréhender la relation avec la

personne aussi bien qu’à organiser les choix des outils d’observation et de réhabilitation


HISTORIQUE

La définition du processus de vieillissement repose sur deux notions clés : celle d'homme

en développement, et celle d'équilibre des gains et des pertes. L'articulation de ces deux

notions permet de rendre compte de la plupart des résultats expérimentaux et de proposer

une définition opérationnelle du vieillissement, en termes, d'une part, de continuité, et

d'autre part, de transformation positive et/ou négative. Ainsi, le vieillissement est un

processus constant débutant à la naissance dont l'investigation requière l'étude des pertes

et des gains de l’individu tout au long de sa vie.


Comments


bottom of page